Douven's website

Our website

15
Au
Les prothésistes dentaires en congrès à Lille
15.08.2017 11:04

Conférences scientifiques, exposition et avenir de la profession sont au programme de l’événement organisé par l’UNPPD, les 2 et 3 juin. Le Dental en région rassemblera prothésistes dentaires et industriels autour des problématiques actuelles de la prothèse, les 2 et 3 juin à Lille. Les innovations du secteur seront présentées aux prothésistes dans le cadre d’une exposition rassemblant distributeurs et revendeurs de produits et matériaux, au Grand Palais. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Lampe de diagnostic sur matériel dentaire.

 

Des chirurgiens-dentistes, médecins stomatologues, orthodontistes, étudiants et enseignants sont également attendus au congrès organisé par l’UNPPD (Union nationale patronale des prothésistes dentaires). Des professionnels des pays voisins de la région lilloise (Suisse, Belgique, Luxembourg) seront aussi présents au rendez-vous scientifique.

En 2015 le Dental en région organisé à Marseille avait accueilli 1 200 visiteurs. Une première édition dont le succès a convaincu les organisateurs de renouveler l’événement, cette fois dans le nord de la France. Conférences scientifiques et techniques seront proposées aux côtés d’interventions politiques. En effet, la profession s’inquiète des conséquences d’un plafonnement du tarif des prothèses.

L’outil numérique permet désormais d’aborder un nouvel espace de création. Loin d’être asservi par les nouvelles techniques, le prothésiste dentaire peut retrouver son âme d’artiste au travers de nouveaux outils et de nouveaux matériaux. Nous aborderons comment les simulations esthétiques amènent le plan de traitement, le choix du matériau ainsi que le protocole de réalisation.

Le plafonnement correspond pour l’instant à un montant entre 550 et 578 euros pour une couronne céramo-céramique d’après les derniers éléments de l’UNCAM. Ces prix ne concernent pas les prothé- sistes mais les chirurgiens-dentistes, cependant ceux qui ont des tarifs au-dessus vont vouloir conserver leurs revenus individuels et chercher à acheter des prothèses moins chères.

Le problème c’est que l’on entend d’un côté que l’on tient aux prothésistes français de proximité, mais de l’autre on voit bien que l’on veut donner l’occasion de conserver des marges suffisantes et de pouvoir aller vers des laboratoires d’importation qui, à grand renfort de communication, font la promotion de leurs prix bas. 

 

 

Formation et pratique chez les dentistes: une épidémie d'actes illégaux

 

 

Comments


Create your free website at Beep.com
 
The responsible person for the content of this web site is solely
the webmaster of this website, approachable via this form!